dimanche 20 novembre 2011

Bu Bu Jing Xin (Cdrama)

Enfin, enfin! Je suis arrivée au bout des 35 épisodes de Bu Bu Jing Xin!


 Drama chinois, 35 épisodes

L'histoire

A la suite d'un accident, Zhang Xiao, 25 ans et employée de bureau, se retrouve dans la peau d'une jeune mandchoue de 16 ans, Maertai Ruoxi à l'époque de l'empereur Kangxi (XVIIème siècle, contemporain de Louis XIV). Bien qu'elle connaisse la fin de chacun des personnages historiques qu'elle rencontre, elle se retrouve malgré elle impliquée dans l'impitoyable lutte pour l'accès au trône que se disputent les fils de l'empereur...

Mon avis

J'avais déjà écrit un article sur ce drama dont j'attendais avec hâte la sortie, mais qui a été maintes fois reporté jusqu'à la mi-septembre...En attendant, j'avais commencé la lecture du livre (que vous pouvez retrouver ici en anglais), qui m'a bien aidé pour comprendre le début de l'intrigue. 
Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce drama, même si je me suis un peu perdue dans l'histoire de la succession de Kangxi, que je ne connaissais absolument pas. Heureusement Wikipedia est mon ami! Ce drama nécessite donc une bonne connaissance de l'histoire chinoise et notamment de la succession de l'empereur Kangxi afin d'aller au-delà de la romance et de mieux comprendre les intrigues politiques. En gros: l'empereur avait destitué le Deuxième Prince en raison de la conduite de ce dernier et n'avait pas désigné son successeur. Les princes vont alors se livrer entre eux une bataille sans merci pour gagner l'estime de l'empereur, quitte à comploter les uns contre les autres, à utiliser l'armée... Bref, ça ne devait pas être facile de vivre au cœur de la Cité Interdite à ce moment-là...
L'histoire tourne autour de plusieurs personnages dont on suit les destins. Celui de Zhang Xiao (Liu Shi Shi), jeune employée de bureau qui se retrouve projeté dans le corps de Maertai Ruoxi. Au début, la cohabitation est un peu difficile, puis finalement, elle s'habitue à cette nouvelle vie. 
Avant...
Après...
Le drama retrace sa vie d'adolescente à femme. Elle est têtue, intelligente, a un esprit moderne (ce qui va lui jouer quelques tours...), elle n'est pas la plus jolie, mais arrive à séduire par sa vivacité ceux qui l'entoure et est fidèle en amitié. Elle se préoccupe ainsi plus du sort de ceux qu'elle aime plutôt que du sien. C'est cette partie du personnage qui m'a un peu rebuté surtout à la fin du drama, je n'ai pas trop compris son comportement, son entêtement pour le 8ème Prince, mais surtout pourquoi elle ne montrait pas plus d'affection pour le 4ème Prince. 
En revanche, on voit bien l'évolution du personnage notamment au niveau du caractère et de l'apprentissage des mœurs de la Cour. 


Ensuite nous avons les princes: le 8ème Prince (Kevin Cheng), qui n'est autre que le beau-frère de Ruoxi, puisqu'il a épousé sa sœur, Ruolan. Doux et attentionné au début, il voue un amour à sens unique pour Ruolan, car celle-ci est amoureuse d'un autre (vous suivez?). 

Les soeurs Maertai, Ruolan et Ruoxi
Lorsqu'il rencontre Ruoxi pour la première fois, c'est le coup de foudre...Ruoxi connaissant la fin tragique de ce dernier, elle essaie de lutter en vain contre ses sentiments... 

Le 8ème Prince
Et enfin, le 4ème Prince (Nicky Wu), fier, intelligent, réservé, il cache sous une apparence de glace, des sentiments pour Ruoxi.  

Un cavalier surgissant de la nuit...Le 4ème Prince
Et voilà, nous avons notre triangle amoureux. Mais Bu Bu Jing Xin n'est pas uniquement une romance, puisque comme je l'ai dit plus haut, ce drama retrace une période trouble de l'histoire chinoise, même si je pense que le drama n'est pas fidèle à 100%, puisque Ruoxi est un personnage de fiction. Ce que j'ai aimé, c'est que la traduction anglaise du titre (je ne lis pas le chinois malheureusement), correspond parfaitement au personnage de Ruoxi, chaque pas est fait avec la peur de commettre une erreur, tellement le protocole de la Cour est difficile, tout est codifiée et chaque comportement peut être mal interprété et mené à des situations dramatiques. D'ailleurs, la Cité Interdite est une sorte de prison dorée pour la famille impériale et ceux qui la servent puisqu'ils n'en sorte quasiment jamais, d'ailleurs, presque tout le drama se déroulent à huis-clos dans la Cité.

Maintenant, parlons des défauts de ce drama: des passages de politiques un peu trop long (j'ai vraiment été larguée, pauvre néophyte de l'histoire chinoise que j'étais (mais qui m'a amené à me renseigner sur cette époque)), le comportement de Ruoxi un peu bizarre à la fin, des personnages qui ne vieillissent pas alors que le drama se passe sur une vingtaine d'années (ah si, les Princes ont quelques rares cheveux blancs...), l'OST (un peu déçue, la chanson du générique est un peu trop commune, j'ai préféré celle de Jade Palace Lockheart). Mais le gros point négatif c'est cet horrible doublage! Pour JPL, c'était la même chose. Je pense que c'est pour l'harmonisation de la langue, car il existe de très nombreux dialectes en Chine, mais cela dénature un peu l'histoire. Il y a ainsi des passages où le doublage ne retranscrit pas du tout les émotions des personnages dans certaines scènes dramatiques.

Enfin, on peut remarquer les nombreuses similitudes entre Bu Bu Jing Xin et Jade Palace Lockheart, mais tous les deux sont bien différents puisque dans JPD l'histoire tire plus sur la comédie et la romance tandis que BBJX est plus dans le drame et la romance. J'avais beaucoup aimé JPD, mais j'aime aussi BBXJ. D'ailleurs, j'ai très envie de revoir les épisodes, mais j'ai déjà une PAV bien remplie.

En résumé, un très joli drama qui joue autant sur la fibre historique que romantique, même s'il souffre de quelques défauts. N'oubliez pas les mouchoirs et ne gâchez pas votre plaisir!

 
The Emperor Kangxi himself!
Captures issues du forum Spcnet

3 commentaires:

  1. J'ai adoré ce drama, j'ai dû voir les 35 épisodes en 5 jours. Et les 3 derniers épisodes... dur dur, j'ai pleuré comme jamais T_T.

    RépondreSupprimer
  2. j'adoré ce drama et impressionnée par la performance des acteurs surtout celle de NICKY WU,on a du mal à ne pas être de son côté quoiqu'il fasse; il a su vraiment doser l'ambiguïté le côté fragile et dur par une apparence froide et dure parfois indifférente. la chine est ce qu'elle a été et ce qu'elle est à cause ou grâce aux dirigeants pas forcément sympathiques et sentimentaux .le personnage rouxi est trop vite entrée dans le moule de l'époque ç a manquait de piquant de ce côté là. le fait que les personnages ne changent est volontaire ,c'est un retour dans le temps et même temps une sorte de rêve.mais bon...il le voir très bon drama

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi Nicky Wu m'a époustouflé, un peu le feu sous la glace, je ne le connaissais pas du tout avant. J'ai trouvé aussi que Rouxi s'habituait un peu trop vite à sa nouvelle vie, j'aurais aimé peut-être plus de confrontation entre monde moderne et monde "ancien". J'aurais quand même voulu que les personnages vieillissent un peu, car on a dû mal à se rendre compte des années passés. On pourrait donner plusieurs significations à ce drama: est-ce un rêve? une réincarnation? Moi, j'ai plus tendance à penser que Zhang Xiao s'est retrouvé dans le corps de l'une de ses précédentes vies...Et vous?

    RépondreSupprimer