samedi 5 novembre 2011

The Princess' Man (Kdrama)


Drama coréen, 24 épisodes

L'histoire

Corée, XV ème siècle. C'est en se faisant passer pour la princesse Gyung Hye (Hong Soo Hyun), que la vive et curieuse Se Ryung (Moon Chae Won) rencontre Seung Yo (Park Shi Hoo). Le coup de foudre est immédiat, seulement le jeune homme ne connaît pas sa véritable identité. Elle est la fille du Grand Prince Su Yang (Kim Yeong Cheol), l'ennemi juré de son père Kim Jong Seo (Lee Sun Jae), qui a décidé de prendre le pouvoir par tous les moyens...

Mon avis

Une très belle histoire, c'est avec un peu de tristesse que j'ai quitté tous ces personnages que j'ai beaucoup aimé. Tout d'abord la jolie Se Ryung, héroïne vive, curieuse et audacieuse. Elle n'hésite pas à dire le fond de ses pensées et à s'opposer à son père, elle monte même à cheval (stupeur à l'époque, mais elle n'est pas très douée au début). Elle est aussi douce et pleine de bonté (peut-être un peu trop), c'est le trait de caractère que j'ai le moins aimé. Je m'explique: si au début, je l'ai beaucoup aimé pour les raisons précédentes, j'ai un peu regretté que cela s'efface au cours de l'intrigue où elle intériorise plus ses sentiments. Bon, cela peut se comprendre par les épreuves qu'elle a traversées, elle a mûri aussi, mais n'empêche que ça m'a manqué un peu...Elle est cependant à des lumières de Lee Dae Hae dans Chuno, autre sageuk (drama historique), où son personnage est plutôt cantonné à lancer des regards apeurés...


Ensuite, nous avons Seung Yu... Ah, quel sourire, quelle prestance...Et oui, je suis encore sous le charme. Il est loyal envers ses amis, intelligent et beauuuu (non ce n'est pas cela qui m'a fait aimé ce personnage...). Il mûrit lui aussi au cours des épisodes (faut dire qu'il n'est pas épargné, le pauvre). Je l'ai trouvé crédible dans son rôle de jeune homme tiraillé entre l'amour qu'il éprouve pour la fille de son ennemi et la promesse de vengeance qu'il a faite à son père.


L'alchimie entre les deux personnages est magique. Il y a une scène dans les premiers épisodes qui m'a donné des frissons, tellement elle était belle: c'est, je crois, l'une des plus belles scènes sur la révélation du sentiment amoureux que j'ai pu voir, celle de la balançoire où rien que dans le regard du personnage de Park Shi Hoo, on comprend ce qu'il ressent... Ajouter à cela un chanson magnifique! (Moi romantique, non...)


Concernant les personnages secondaires, je les ai plus ou moins aimés: 

- la princesse Gyung Hye, personnage assez froid et imbue d'elle-même au début, mais qui finit par montrer un peu plus d'humanité et de douceur, puisque rien ne lui est épargné... Il y a quelque chose dans son jeu qui ne me plaît pas trop (je ne l'avais pas non plus aimé dans Lie To Me), ici je regrette qu'elle en fait peut-être un peu trop dans le registre dramatique...notamment lorsqu'elle pleure. J'ai eu dû à croire en l’honnêteté du personnage.

- Jong Seo qui est au début la touche d'humour du drama. Dans les premiers épisodes, il ne pense qu'à s'amuser (on comprend alors pourquoi Seung Yu est son meilleur ami, les deux font la paire comme on dit...), mais qui se révèle par la suite pas si bête que ça et sait se révéler.

- Shin Myun, peut-être un peu too much dans sa façon d'exécuter la vengeance des autres, on dirait plus une machine...

Pour les personnages secondaires de secondaires, j'ai constaté un manque d'originalité: on retrouve toujours la gisaeng-qui-aime-le-héros-mais-qui-ne-voit-pas-que-le-rigolo-de-l-équipe-l-aime. On avait la même chose dans Chuno, j'ai trouvé ça un peu dommage, du déjà-vu, un peu d'inventivité ne fait pas de mal...

Concernant maintenant l'histoire (et oui, je me suis trop étalée sur les personnages, mais qu'en est-il de l'histoire??), il n'y a pas de temps morts. On pourrait scinder le drama en deux parties, la première légère sur la découverte des sentiments amoureux et la deuxième plus dramatique où l'Histoire, les complots prennent le dessus. Je ne me suis presque jamais ennuyé, l'histoire est bien mise en place, malgré un arrière-plan historique un peu compliqué (mais heureusement j'ai mon livre d'Histoire!). On a des batailles, des moments plus romantiques (la balançoire...!)... Le tout est savamment dosé et oscille entre les deux, sans tomber dans le pathos.
Le drama est mis en musique grâce à une OST de qualité, puisqu'on y retrouve des thèmes aux influences asiatiques et celtiques, de superbes ballades chantées par Baek Ji Young, Park Jung Min (du groupe SS501), Lee Young Hyun (Big Mama)... Cependant, à force de trop entendre les mêmes morceaux au même moment, je devinais ce qui allait se passer et certaines musiques ont fini par me lasser (surtout les thèmes en italien) et gâcher un petit peu le drama.

Et enfin un dernier mot sur les décors, les magnifiques costumes, les accessoires, les hanboks, ces couleurs multicolores qui illuminent l'écran, un vrai plaisir pour les yeux et pour la fan de costumes que je suis.




Un drama à ne pas rater pour les amateurs de sageuk et je vous conseille d'aller consulter les fiches consacrés au véritable roi Munjong et au Grand Prince Su Yang (en anglais), afin de mieux comprendre l'histoire, mais aussi de démêler les faits réels et issus de l'imagination des scénaristes...
 
Générique de The Princess' Man


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire