vendredi 18 février 2011

Le pendentif de jade, Y.S Lee


"Organisation secrète recherche agents exclusivement féminins."

L'histoire

Londres, 1853. Alors que la jeune Mary Quinn est condamnée à être pendue, elle est sauvée in extremis par deux mystérieuses femmes. Elles lui proposent d'entrer au sein de l'Institution, une école de charité qui permet aux jeunes filles pauvres de pouvoir étudier, mais qui les préparent aussi à réaliser des missions spéciales pour le compte de l'Agency.
Mary accepte et la voici quelques années plus tard à réaliser sa première mission: s'infiltrer comme demoiselle de compagnie dans la famille d'Henry Thorold, un homme d'affaire soupçonné de trafic illicite. Mais dans cette grande maison, chacun cache bien ses secrets...

Mon avis

Une petite lecture sympathique, mais pas transcendante non plus. L'intrigue en elle-même est assez simple (je veux dire par là que j'aurais aimé qu'elle soit un peu plus approfondie) et à la fin tout s'emballe un peu trop vite. J'ai beaucoup aimé l'atmosphère du Londres du milieu du 19ème siècle, brumeuse et mystérieuse. L'héroïne est attachante et se détache de par son passé, que l'on découvre au fil du roman (dommage que ce ne soit plus développé!). Les échanges entre Mary et James(un jeune homme faisant partie de l'entourage de la famille Thorold) sont savoureux, ils sont attirés l'un par l'autre comme des aimants, mais refusent de l'admettre...C'est certes un peu déjà-vu, mais c'est amusant.
Un deuxième tome est déjà parue aux éditions Nathan, Le crime de l'Horloge, mais j'attendrais un peu avant de le lire, je ne suis pas trop pressée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire