lundi 4 avril 2011

Jade Palace Lock Heart / Gong (Cdrama)

Drama chinois 35 épisodes (2011)

L'histoire

Qin Chuan (Yang Mi) est une jeune fille des temps modernes qui est sur le point de se fiancer , lorsque par le plus grand des hasards (ou pas!), elle bascule dans une faille spatio-temporelle (ça sonne très science-fiction...^^) et se retrouve au temps de l'Empereur Kangxi (contemporain de Louis XIV). Elle est alors entraînée dans les luttes de pouvoir, les complots et les secrets de la cour... Malgré elle, Qin Chuan devient le cœur d'une intrigue amoureuse entre le 4ème (Mickey He) et le 8ème prince (Feng Shao Feng)... La réalité n'est pas si belle que dans les livres d'histoire... Pourra-t-elle un jour revenir à son époque?

Mon avis

C'était mon premier drama chinois et j'ai été emballée! Au départ, j'avais de nombreuses appréhensions face à la langue chinoise que je ne trouvais pas agréable, mais finalement après 35 épisodes, j'ai changé d'avis et j'ai trouvé qu'au contraire c'était une langue très musicale.
35 épisodes, c'est long, mais chacun faisant à peu près 45 minutes, on ne voit pas le temps passer...!
Sur le fond de l'histoire, j'ai beaucoup aimé le personnage principal, Qin Chuan, jeune femme courageuse, pétillante, mais aussi pleine de doutes. Elle s'affirme au fil des épisodes et des évènements parfois tragiques et s'habitue à sa nouvelle vie assez vite (peut-être trop rapidement?). Si au début, je n'aimais pas trop le huitième prince, qui n'arrêtait pas d'embêter tout le temps Qing Chuan, j'ai fini par l'apprécier. Il faut dire qu'il n'a pas eu une vie facile avec tous ses autres frères (l'empereur a eu 24 fils pour la petite histoire, une famille très nombreuse même si beaucoup n'ont pas survécu à l''enfance...). Il a réussi à me faire pleurer au dernier épisode! Quel acteur! Par contre le 4ème prince, je l'ai détesté jusqu'au bout, manipulateur, on ne sait pas trop ce qu'il veut et l'acteur en fait un peu trop (genre sourcils foncés, mode pas content) et barbant à réciter ses proverbes SPOILER malheureusement il devient empereur!
On retrouve dans l'histoire des scènes fort similaires à Hana Yori Dango/Boys Over Flowers. Je n'ai pas vu ça comme un plagiat mais plus comme un clin d'oeil qui m'a fait sourire. Les acteurs en font un peu trop certaines fois mais c'est le jeu asiatique et cela ne m'a pas si dérangé que ça. Le scénario s'embrouille un peu certaines fois, j'avoue que parfois je n'y comprenais plus rien, notamment avec la mère du 4ème prince ou Su Yan. 
Il y a aussi plein de coups de théâtre qui vous surprendront. Et surtout ne manquez pas le dernier épisode, tout juste magnifique, j'en suis encore toute retournée! J'espère qu'il y aura une suite!

Bref malgré quelques longueurs, une série très agréable à regarder avec des costumes, des décors superbes. Deux acteurs au top, Yang Mi et Feng Shao Feng et une musique très belle. Et je vais continuer ma découverte des Cdramas (et pourquoi pas des Tdramas?)! Mais que choisir?


Le trailer, 1ère partie

L'une des chansons principales chantée par Yan Mi (ma préférée!) MV avec quelques spoilers...

Le générique (Attention SPOILERS!)



3 commentaires:

  1. Coucou !
    Ce drama, je l'ai vu depuis un temps ...
    Il est sorti le 2 depuis un temps aussi, également je l'ai regardé.Ca ne m'a pas déplu, mais je préfère largement le 1 :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour! J'ai essayé de commencer le 2 mais les sous-titres en anglais sont assez long à venir. L'histoire ne m'emballe plus que cela (ce n'est même pas une suite!) et on retrouve comme actrice principale celle qui jouait le rôle d'une lingère quand Qing Chuan se retrouve à la "blanchisserie royale" et elle ne reprend du tout ce rôle. C'est étrange... Cette "suite' est-elle déjà fini?

    RépondreSupprimer
  3. Contrairement à toi j'adore le quatrième prince.
    Si tu ne l'apprécie pas alors je ne te conseille pas de regarder la saison 2 ^^...
    En fait la suite est assez incohérente étant donné qu'on retrouve certains acteurs de la saison 1 dans la saison 2 mais dans d'autres rôles... La production était-elle en manque d'acteur ?

    RépondreSupprimer