jeudi 18 juillet 2013

Un petit tour en Asie le temps d'une journée, ça vous tente?

Tu souhaites partir un jour direction le pays du Soleil Levant et le pays du Matin Calme?

Petit problème (choisir la bonne réponse): 
☐ Tu n'as pas le temps Réponse A
☐ Tu es fauché(e) Réponse B
☐ Tu n'aimes pas l'avion et/ou le jet-lag Réponse C

Tu es de passage à Paris ou tu habites en Ile de France? J'ai LA solution pour toi! Garantie sans jet-lag et pour la modeste somme de 3€/1,5€, c'est le Jardin d'Acclimatation de Paris! 

Pour tous ceux qui n'ont pas la chance d'habiter en Ile-de-France, je vous propose une petite visite de la Maison de Kiso et du Jardin coréen. Suivez-moi!

J'ai découvert l'existence de ce parc par le biais de Beauté Coréenne et je me suis dit qu'il fallait absolument que je visite ce Parc! J'ai profité de l'ouverture gratuite pour les Journées LVMH les 15 et 16 juin dernier pour m'y rendre. De nombreux ateliers et visites étaient organisés et j'ai choisi la visite de la Maison de Kiso avec l'ethnologue Jane Cobbi, une femme passionnée par son métier et qui a su nous raconter avec passion l'histoire particulière de cette maison. Construite vers 1861-1863 (au même moment que la création du Jardin, ils ont pu la dater grâce à une pièce de monnaie retrouvée dans la charpente!), elle a fait un long voyage depuis la région de Nagano jusqu'à Paris, où elle est restée pendant quelque temps au musée de l'Homme. Mais suite au projet de rénovation de ce musée, il a fallu trouver une nouvelle place pour elle. Et finalement, après de nombreux rebondissements, la Maison de Kiso a été installée au Jardin d'Acclimatation de Paris.


La visite s'est composée de la présentation de cette habitation traditionnelle japonaise du 19ème siècle. Elle se compose d'une pièce principale où se trouve le foyer, pièce à vivre où l'on préparait les repas, d'une seconde pièce où se trouve le métier à tisser, l'autel des ancêtres, de la chambre à coucher où l'on posait les futons et enfin d'une petite pièce de stockage des denrées alimentaires située à l'arrière de la maison. 











Cette maison était la maison d'une tisserande, Tami Hatanaka, "trésor culturel" du Japon, renommée pour son art, que Jane Cobbi a rencontrée et avec laquelle elle a lié des liens d'amitié. On peut d'ailleurs voir son portrait sur l'autel des ancêtres. Au début des années 90, les enfants de celle-ci, qui ne vivaient plus dans la maison, inquiets de sa disparition ont proposé à Jane Cobbi de l’emporter en France ainsi que les meubles, afin qu’elle y soit conservée et présentée au public. Idée un peu folle sur le coup, qui s'est concrétisé dix ans plus tard grâce au soutien de mécènes, avant de trouver sa place au sein du Jardin d'Acclimatation.

Cette maison est une véritable immersion dans la vie de ses habitants dont on ressent encore la présence, c'est aussi un îlot de paix, à l'écart du bruit de la foule (qui était très bruyante ce jour-là!).

La même journée, j'ai pu me rendre à la Maison de Thé, où l'on pouvait faire son choix parmi une sélection de thés offert par la maison. J'ai donc choisi un thé rouge.



Enfin, j'ai un petit tour dans le Jardin coréen. Là aussi, il n'y avait pas trop de monde, c'était plutôt tranquille. On peut y admirer un pavillon traditionnel "Jugujeon", une terrasse d'où l'on peut admirer le clair de lune, une fois la nuit tombée « Woldae », un grand bassin dit "de purification" "Sesimji", ainsi que de nombreuses autres sculptures et motifs coréens. Ce n'est certes pas exceptionnellement grand, mais en faisant abstraction du bruit lointain de la foule, de la grande échelle des pompiers en arrière plan (voui, voui!), on pouvait presque se croire en Corée!









La journée s'est finie par une présentation de la cérémonie du thé en plein air, accompagnée de nombreuses explications (peut-être un peu trop, j'ai trouvé que le charme de la cérémonie était un peu gâchée par tous ces commentaires). 




J'espère que vous avez apprécié cette visite "virtuelle" de cette belle journée au Jardin d'Acclimatation.

La maison de Kiso organise de fréquentes manifestations autour du Japon et s'engage notamment pour les enfants de Fukushima. Vous retrouverez ces informations sur ce site !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire