mardi 1 mai 2012

Lectures du mois d'Avril

Ce mois-ci, deux lectures au style bien différent!

La Couleur des sentiments, Kathryn Stockett



L'histoire

Jackson, Mississippi, 1962. Aibileen travaille comme bonne chez Miss Leefolt. Minny, sa meilleure amie vient d'être renvoyée pour n'avoir pas tenu sa langue et n'arrive pas à retrouver du travail. Skeeter rêve d'être écrivain, mais inaccessible pour la jeune fille de province qu'elle est.

Le destin va réunir ces trois femmes, lorsque Skeeter, qui souhaite enquêter sur la disparition soudaine de sa bonne Constantine, décide de raconter l'histoire et le quotidien de ces bonnes noires, qui donnent leur vie à élever des enfants qui ne sont pas les leurs... Ensemble, elles vont défier les conventions de l'époque...

Mon avis

Je suis restée un peu sur ma fin. Je m'attendais à une lecture mémorable, suite à toutes les critiques élogieuses sur ce roman, qui est le premier de l'auteur. Le roman est raconté par plusieurs voix: Aibileen, qui s'occupe de la petite Mae Mobley, Minny, une bonne "clandestine" chez Miss Cecilia et Skeeter, jeune diplômée qui rêve de devenir journaliste et qui s'interroge sur la disparition soudaine de Constantine, il y a quelques années. 
L'action met un peu de temps à se mettre en place, le temps de présenter le contexte historique de l'époque et notamment celui des bonnes noires. On y apprend de nombreuses choses, qui m'ont rappelé Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper Lee qui se déroule sur la même période. C'est pour cela que j'ai beaucoup aimé les chapitres sur Aibileen, qui n'hésite pas à apprendre à Mae Mobley la tolérance (les passages où elles sont toutes les deux sont très émouvants) et sur Minny, qui n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Ce sont deux personnages, certes aux caractères opposés, mais qui sont unis par la volonté de changer les choses.
Cependant, j'ai trouvé que ce roman manquait de ce petit quelque chose, peut-être parce que je m'attendais à quelque chose de romanesque, alors qu'il reste plutôt dans le quotidien de ces femmes. C'est principalement l'histoire de Constantine qui m'a déçue et que j'ai trouvé peu crédible.

L'embrasement, Hunger Games Tome 2, Suzanne Collins


L'histoire

Après avoir remporté les Hunger Games, Katniss et Peeta entament leur tournée dans les différents districts du pays. Mais le gouvernement, surtout le président Snow, n'a pas du tout apprécié leur geste à la fin des Jeux, qui est à ses yeux un acte de rébellion...

Mon avis

J'ai envie de dire: on reprend les mêmes et on recommence... Le principal défaut de ce nouvel opus, c'est la répétition. On retrouve à nouveau nos personnages dans l'arène et on a un goût de déjà-vu.... Le personnage de Katniss m'énerve de plus en plus, trop sûr d'elle, je préfère Peeta.Mais le style d'écriture simple et clair, avec à la fin de chaque chapitre un retournement de situation qui donne envie de lire la suite. Suite que j'ai très envie de découvrir, mais je préfère faire une petite pause et découvrir un autre genre de roman...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire